AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A la Poursuite d'Oya la rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarshadney
Rôliste

Messages : 14
Date d'inscription : 18/12/2013
MessageSujet: A la Poursuite d'Oya la rouge   Mar 11 Fév - 12:45

[Je mets ça ici car ne disposant pas d'un super-destroyer-interstellaire-de-la-mort-kitue-avec-trouzemille-gundams-à-bord, je n'ai pas besoin d'une sous-section pour mon humble vaisseau. Or il comme il n'y pas la possibilité de créer de topic dans le forum "vaisseaux" ni de sujet qui puisse regrouper les gens qui sont simplement en transit dans l'espace, je vais mettre ça là, c'est le plus en adéquation.]



L'espace.

On dit que personne ne nous y entend crier. La Jedi était bien placée pour le savoir. Ca ne l'empêchait pas d'y passer le plus clair de son temps, pas forcément dans un vaisseau à la dérive partant en miettes, certes.

Contemplant le vide sidéral, elle refaisait le cours des derniers évènements.

Voss.

Le retour de Syrinia.

Le Reliant.

Pour ce dernier point, ses souvenirs n'étaient pas vraiment les siens, puisque son détestable alter-égo avait pris les commandes, mais cette dernière avait eu la bienveillance de lui faire en interne un petit topo de la situation. Il y avait de grosses zones d'ombre dans la semaine où la Jedi n'était pas elle-même, mais Silienna était plutôt douée lorsqu'il s'agissait de faire des résumés concis.

A vrai dire, Shadney doutait de la véracité de ce qu'elle avait ainsi appris. Silly, se jeter dans ce genre d'opération, sans avoir le but de tuer mais de sauver des vies? Plus qu'étonnant, voire même louche. Cependant les faits étient là, et il y avait des témoins pour le prouver. Son obscurité honnie n'avait même pas tiré son sabre au clair, ne serait-ce que pour se défendre. Certitude de l'emporter sans ça, ou simple hasard? Quoiqu'il en soit, les diverses visions contradictoires qu'on lui avait soumises s'étaient avérées fausses. Ni Alehna, ni Reyx n'avaient laissé la vie dans cette opération. Bien entendu, il y avait eu des pertes dans les compagnies de sécurité du croiseur, mais la Jedi n'aurait pu les empecher, plusqu'elle faisait partie des contremesures.

Mais plus que l'attitude de son double, d'autres questions sans réponses a travaillaient davantage. Déjà, Syrinia qui était bel et bien de retour aux affaires, après sa disparition, provoquée plus ou moins volontairement par ses propres soins. Elle disait être désormais l'apprentie de Lantor... et d'une autre entité, bien plus à même de lui être utile. Shad' avait la crainte que Phantom ne tire les ficelles derrière cette déclaration plutôt opaque. Après tout, n'était-ce pas à lui qu'elle avait été livrée? Pour autant, fallait-il se méfier d'elle outre mesure? Syri avait toutes les raisons de lui en vouloir, elle avait même eu les occasions de se venger... des occasions qu'elle n'avait pas saisi. Un gage de confiance? Difficile à dire en si peu de temps.

Une autre de ses interrogations concernait les Mandaloriens, Silix compris. Ils s'en étaient pris à un vaisseau de la République, et s'ils avaient eu un geste magnanime en laissant fuir les 4 dernier Jedi -ou assimilés...- à bord d'une capsule, leurs actes relevaient de la haute trahison. Reyx, en plus, avait déjà perdu ses droits de citoyenne de la République. Si un avis de recherche venait à être lancé à son encontre, il le serait surement avec la mention "Morte ou vive". L'implication de Jaro'n et Nairo était tout aussi énigmatique : elle se doutait bien que s'ils avaient servi les intérêts de la République jusqu'alors, c'était plus un choix par défaut, mené par une haine plus forte encore contre l'Empire qui avait perverti tant de leurs semblables -du moins se l'imaginait-elle ainsi-. Mais même si ce croiseur était imposant, ça ne restait qu'un vaisseau isolé, manœuvré par une poignée de personnes. Donc sans doute pas à 100% de ses capacités. De plus, son coté imposant le rendait difficilement dissimulable. Se cacher étant impossible et attaquer, complètement suicidaire, la Shadowrunner ne comprenait pas la logique de ces rebelles. La seule conclusion cohérente et exploitable, c'était que ce vaisseau avait été dérobé pour se lancer dans de la piraterie, une forme primitive de terrorisme.

- Terrorisme.

Elle se répéta ce mot plusieurs fois, comme si ce dernier allait provoquer le déclic qui lui manquait. Bon sang, mais c'est bien sur! Reyx n'allait pas partir en guerre contre l'Empire, elle allait combattre le feu par le feu, pour se venger du massacre de son clan par les Seyh. Le Reliant était l'outil qui lui manquait pour rivaliser avec l'Organisation... Mais ce calcul était trop simpliste pour être réaliste. Les "Phantom" avaient derrière eux une logistique rodée, les reins solides. De son coté, "Oya!" ne pourrait pas se ravitailler. Ils ne pourraient même pas s'approcher des stations "neutres", avec leur têtes mises à prix -et sans doute pour une somme astronomique-.

La lutte qu'ils avaient entamé était noble, mais toujours trop déséquilibrée. Si leur puissance de feu s'était un peu rapprochée de leur cible, elle finirait par s'amenuiser. A moins que le Reliant ne soit un de ces nouveaux bâtiments avec des technologies embarquées lui permettant une autonomie supérieure à la moyenne malgré un équipage restreint. Il faudrait qu'elle se renseigne à ce sujet.

Les yeux rivées sur les nébuleuses à proximité, la Shadowrunner, sans doute désormais vue par ceux qu'elle poursuivait comme une ennemie, allait pourtant devoir les retrouver.

- Black, essaie de me trouver les données techniques du Reliant. Ne fouille pas trop profondément, je veux juste des informations publiques. Si ce vaisseau a un truc qui sort de l'ordinaire d'un point de vue de l'autonomie, ça sera sans doute mis en avant par les chantiers navals de Kuat, avec une jolie propagande sur les effets écologiques. L'armement, ils préfèreront le garder secret, mais ce n'est pas ça qui m'intéresse. Contacte aussi Handho, je vais sans doute avoir besoin de ses services pour retrouver cet imposant bébé. Et fais moi un café. Noir.

Noir. comme l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A la Poursuite d'Oya la rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage Rouge fait une course poursuite avec Griffe de Panthère
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CINIS - Le Rôle Papier :: Flottes et Stations spatiales :: La Station de la Roue :: Hangar B212-